Catégorie C : l'UNSA demande de nouvelles grilles indiciaires

L'UNSA demande d'ores et déjà d'améliorer les projets de nouvelles grilles indiciaires prévues pour janvier 2022 pour tenir compte de la hausse de 2,2% du SMIC au 1er octobre et de l'indice minimum de traitement fixé à 340.

L’UNSA Fonction Publique revendique, ardemment, la hausse de la valeur du point d’indice.

Elle porte depuis toujours sa priorité pour améliorer les basses rémunérations. Sur ce second point, elle a été entendue lors du rendez-vous salarial de juillet dernier.

Cependant, le SMIC va augmenter d'environ 35 € par mois au 1er octobre. L'UNSA demande au gouvernement qu'il en tienne compte dès cette date pour les agents publics afin qu'aucune rémunération pour un poste à temps complet ne soit inférieure au SMIC. Elle a été en partie entendue le 21 septembre : le gouvernement relèvera l'indice minimum de traitement le portant à l'indice 340, soit 1593,25 € brut mensuel pour un temps plein dès le 1er octobre 2021.

L'UNSA, en toute transparence, laisse en consultation le projet initial de nouvelles grilles indiciaires, lequel ne tient pas compte de ce changement nécessaire et indispensable. Elle revendique de nouvelles grilles qui conservent une progressivité de carrière effective.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://ud-16.unsa.org/trackback/19