Négociation 2022 : Des minimas salariaux dans la branche métallurgie en Charente

conf metal 16 unsa.jpg, juin 2022 L'Unsa est, depuis l’arrêté du 23 novembre 2021, représentative en Charente dans la branche métallurgie.

A ce titre, et pour la première fois, elle était conviée aux négociations visant à établir de nouveaux minimas salariaux et le taux effectif garanti annuel (servant pour le calcul de la prime d'ancienneté).

L'Unsa a porté en cette instance des propositions au regard de la situation sociale et économique du moment et a voulu apporté une réponse au manque d'attractivité de certains métiers de cette branche. De même, toutes les autres organisations étaient amenées, elles aussi, à faire de même. A l'issue de ces premiers travaux, les organisations patronales ont fait des propositions qui ont semblé insuffisantes à l'ensemble des organisations syndicales.

Cette situation de blocage aurait pu conduire à un protocole de désaccord, défavorable de fait.

L'Unsa seule, dans un souci d'aboutir à des avancées pour tous les salariés a alors fait une proposition visant à améliorer les coefficients de qualification médians et supérieurs de la grille et à augmenter l'indice servant de calcul à la prime d'ancienneté. Une augmentation des coefficients inférieurs avait déjà été validée par l'UIMM à la hauteur de notre revendication initiale. A l'issue de cette proposition, une suspension de séance à l'initiative des organisations patronales a débouché sur une nouvelle proposition en cohérence avec notre demande.

A ce jour, l'accord est validé et sera sans aucun doute étendu à toutes les entreprises charentaises (extension demandée au ministère du travail). Il a en effet été signé par 4 organisations syndicales sur 5 et par les organisations patronales. De plus, l'Unsa a obtenu la tenue d'une réunion au deuxième semestre 2022 afin de revoir l'évolution de l'inflation et de réévaluer, le cas échéant, les minimas garantis par l'accord.

Pour sa première participation, l'Unsa a pris ses responsabilités, a su se montrer en capacité de travailler avec l'ensemble des partenaires pour débloquer des situations. Elle a fait des propositions concrètes en cohérence avec les besoins des salariés et des entreprises. Elle prend acte des avancées obtenues par cette négociation et se félicite surtout des perspectives ouvertes par cette possibilité de dialogue.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://ud-16.unsa.org/trackback/60